Comment définir le dropshipping et quel est son fonctionnement ?

Avant de se lancer dans toute activité, il est important de bien se renseigner sur celle-ci. Pour cela, quelle est la définition et quel est le fonctionnement du dropshipping ?

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping n’a en réalité pas une définition précise dans les différents dictionnaires français. En fait, c’est un mot d’origine anglaise. On peut le définir comme étant un système de vente par le biais duquel de nombreux e-commerçants peuvent vendre des produits. Cela sans voir à procéder à l’achat de ces derniers.

A lire en complément : Quel est le processus d’installation d’un émojis Apple ?

Autrement dit, ils n’ont nullement besoin d’avoir en stock ces produits avant de les vendre. Ce système permet également à des fournisseurs de vendre en ligne leurs produits sans avoir à prendre en charge leurs commercialisations.

Pour rappel, l’écriture habituelle de ce terme n’est pas la vraie écriture. À vrai dire, il s’écrit en deux mots comme drop shipping. Toutefois, compte tenu des rapports de Google trends, l’écriture actuelle est la préférée par les internautes. C’est justement pour cela qu’il est toujours écrit en un seul mot.

Cela peut vous intéresser : Les signaux montrant qu'il vous faut une agence experte en SEO

Comment fonctionne le dropshipping ?

Il est évident que la définition du dropshipping ne peut vous permettre de cerner son mode de fonctionnement. À cet effet, découvrons ensemble son fonctionnement. En effet, ce système implique trois différents acteurs. Il s’agit de l’internaute ou du client qui est à la recherche du produit. Il y a le revendeur qui propose les produits sans en avoir en stock.

Quant aux troisièmes acteurs, il s’agit du fournisseur qui détient les produits. Pour acheter un produit, les clients doivent forcément passer leur commande sur le site de l’e-commerçant du revendeur. Ce dernier est encore appelé distributeur.             Le vendeur se charge à son tour de transmettre la commande au fournisseur qui détient en stock les produits.

À cette étape, il revient au fournisseur de s’occuper de l’expédition des produits aux clients. En général, les clients ne savent pas que le livreur est indépendant du vendeur et cela vice versa.